LibreOffice n’affiche pas mon diaporama sur le bon écran

De temps en temps, il arrive que le diaporama s’affiche sur le mauvais écran. C’est étonnant et perturbant. C’est générateur de stress, la première partie de la présentation peut être loupée et donner une mauvaise image de la personne qui présente. C’est dommage car ceci peut être éviter très facilement. Voici quelques trucs pour éviter que cela se produise.

Premier truc : brancher le second écran AVANT de démarrer LibreOffice. En effet, LibreOffice détecte, au démarrage, quels sont les écrans connectés. S’il n’en détecte qu’un seul, le diaporama va forcément se placer sur cet écran. En cas de problème de ce type, il faut donc arrêter LibreOffice puis ré-ouvrir le document.

Deuxième truc : attention, pensez à bien arrêter TOUTES les instances LibreOffice. Dans le cas contraire, LibreOffice n’est pas complètement relancé. Ce n’est pas un bug mais une fonctionnalité : cela lui permet de se lancer beaucoup plus rapidement et de pouvoir faire des copier/coller efficacement entre différentes fenêtres (notamment lorsqu’on copie/colle une feuille Calc dans une présentation). Pensez à bien fermer toutes les instances.

Vous venez de redémarrer LibreOffice, les deux écrans sont bien détectés mais le diaporama se place sur le mauvais écran? Un simple paramétrage va corriger cela. Rendez vous dans le menu « Diaporama–>Paramètre du diaporama ». Dans la nouvelle fenêtre, tout en bas, partie « Écrans multiples » : dans l’écran de présentation, choisissez le bon écran. C’était le troisième truc.

Quatrième et avant dernier truc, le plus important : pour éviter l’effet panique, il faut tester ce fonctionnement avant de faire la présentation. Personnellement, je vérifie toujours la veille que mon outil fonctionnera correctement le lendemain. Je fais le test sur un simple écran connecté à mon ordinateur portable. Si ça marche, j’ai déjà évité 80% des problèmes possibles. Si ça ne marche pas, je corrige sereinement car j’ai le temps pour le faire. J’arrive aussi en avance sur le lieu de la présentation et je teste sur le vidéoprojecteur quelques minutes avant. Cela m’évite 95% des problèmes.

Le dernier truc : comment traiter les 5% restants? Impossible de les maîtriser ceux-là. Bon, c’est ce qui fait le charme de la vie non? 😉 En fait, pour cela, j’ai l’habitude de m’en sortir en… respirant un grand coup, profondément et plusieurs fois de suite dès que j’ai détecté que mon problème est plus complexe que prévu. J’essaye alors de m’en sortir en gagnant du temps, par une blague pour rassurer le public et en les faisant participer en leur demandant ce qu’ils attendent de cette présentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *